La commune de Foum Gleita, relevant de la moughataa de M’Bout, a abrité lundi une journée de sensibilisation sur les principes généraux des droits de l’Homme et pour mettre en exergue les dangers du discours de la haine et de la discrimination sous toutes ses formes.

Cette journée s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation organisée actuellement par la commission nationale des droits de l’Homme dans certaines wilaya du pays afin de contribuer à propager la culture des droits de l’Homme au sein des citoyens.

Le secrétaire général de la commission nationale des droits de l’Homme, M. Mohamed Ould Brahim a, dans un mot pour la circonstance, précisé que cette rencontre vise à ancrer la culture des droits de l’Homme au sein des différentes franges de la société et à montrer les dangers que représente le discours de la haine, relevant que ce genre de discours est dangereux et comporte des risques sérieux pour l’unité nationale et la paix sociale. Un tel état de fait requiert de notre part, parties gouvernementales ou non gouvernementales de nous unir tous, pour le contre- carrer.

Il a encore dit que la mission essentielle de la commission nationale des droits de l’Homme est protéger et de promouvoir les droits de l’Homme dans le pays, ce qui permet à tout citoyen de jouir de ses droits et d’exercer sans entraves ses libertés consacrées au demeurant par la constitution mais dans le respect de l’ordre, de la sécurité et la quiétude publics et d’accomplir les devoirs qu’exige l’exercice de ces droits.

La rencontre s’est déroulée en présence du hakem adjoint de la moughataa de M’Bout et du maire de la commune de Foum Gleita en plus de représentants de la société civile actifs au sein des associations de jeunes et des coopératives locales.